Examen de la fonction ventilatoire

   Un adulte a en moyenne une fréquence ventilatoire de 15 mouvements par minute. Le sommeil, la température, les émotions, le sport et l’altitude peuvent entraîner une diminution de cette fréquence, ou au contraire une augmentation de celle-ci.

   Si la ventilation est spontanée, est-elle: facile et efficace ou difficile ? (régulière, rapide, continue, bruyante (sifflement, ronflement), présence de toux..). Si le sujet tousse, la toux est-elle sèche, grasse (avec un mucus clair ou présence de sang ) ?

Ces informations doivent être analysées en prenant en compte l’état de conscience: agitation, angoisse, somnolence, sensation ebrieuses, coma… En prenant également en compte la fonction cardiaque et la fonction neurologique, ainsi que quelques grands signes : cyanose, agitation, sueurs, pâleur, douleur, fièvre, marbrures, que nous développeront ultérieurement.

L’appareil respiratoire

poumons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s